Pause Play
Pause Play
Le Petit Train et les Tuk Tuk font leur retour !

Découvrez ou redécouvrez Longwy à bord de notre petit train ! Le petit train est au rendez-vous place Darche tous les week-ends à 14h15 et 16h jusqu'au 28 août. Cette balade...

Programme des Nuits de Longwy 2022

Rendez-vous incontournable de l’été, le festival des Nuits de Longwy revient avec une formule enrichie ! Profitez de nombreux concerts gratuits aux sonorités variés et de soirées...

Tour de France 2022 : plan de circulation

🚲 La Ville de Longwy a le plaisir d'accueillir, le 7 juillet prochain, la 7e étape du Tour de France 2022. Cet événement majeur va nécessiter des mesures spécifiques relatives...

Formulaire de contact
Paiement
Vous êtes ici : L'actualité de la ville

Ras le bol

Actu du : 19-07-21  > Toutes les Actualités
Depuis le premier confinement en 2020, les campements illicites de gens du voyage se multiplient sur la commune : à Longwy Bas, près du club Basic Fit dans un local municipal où la ville est empêchée de réaliser un boulodrome couvert, à Longwy Haut sur les emprises de l’ancien SMITRAL qu’un promoteur doit acheter pour y réaliser un petit lotissement, sur l’ancien magasin Brico-cash convoité par un investisseur.

Dans tous les cas, les propriétaires ont fait une démarche auprès des autorités, notamment le Tribunal de Briey, aux fins d’expulsion. Mais rien n’y a fait !

Je rappelle que le maire de Longwy n’a aucune compétence sur cette problématique qui dépend :
de la Communauté d’Agglomération dans l’application du respect du schéma départemental d’accueil des gens du voyage, de la Justice pour ordonner l’expulsion, si l’expulsion est prononcée, du Préfet pour autoriser l’éventuel recours à la force publique.

Semaine dernière, lors d’un rendez vous à Briey avec le Sous Préfet de l’Arrondissement de Briey, j’ai sollicité une nouvelle fois l’expulsion de ces campements illicites ; ce que j’ai confirmé par écrit.

Dimanche après midi, c’est au tour du parking du complexe cinématographique Kinépolis d’être « envahi » par près de 120 caravanes. Je suis directement intervenu auprès des services de l’Etat de Meurthe et Moselle afin que cesse immédiatement cette nouvelle occupation illicite.

Que chacun, dans sa compétence, « se réveille » pour faire cesser ces situations intolérables pour les longoviciens et pour l’attractivité de notre ville dont chacun se plait à dire le potentiel touristique qu’elle a !

Jean-Marc Fournel, Maire de Longwy