TRAVAUX : FERMETURE DU VIADUC DE LA CHIERS

Dans le cadre de travaux de réfection des joints de chaussée le Viaduc de la Chiers sera fermé à la circulation du 𝗺𝗲𝗿𝗰𝗿𝗲𝗱𝗶 𝟭𝗲𝗿 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟬 à 𝟮𝟭𝗵 jusqu'au 𝗷𝗲𝘂𝗱𝗶 𝟮 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟬 à 𝟱𝗵.

Les usagers en provenance de Metz seront invités à sortir à l’échangeur de Mexy. Ils pourront reprendre la RN52 à hauteur de l’échangeur du Pulventeux.

Les usagers souhaitant prendre la direction de Metz devront sortir à l’échangeur du Pulventeux et pourront rejoindre la RN 52 à hauteur de l’échangeur de Mexy.

Pause Play
Pause Play
Distribution de masques – formulaire en ligne

La Municipalité a commandé auprès du Conseil Départemental 54 des masques en tissu certifiés AFNOR. Chaque Longovicien peut disposer gratuitement d’un masque...

Réouverture des écoles et de la crèche

Chère Longovicienne, cher Longovicien, Le Président de la République a décidé d’un déconfinement progressif et le Gouvernement a fait voter, par les députés, le plan...

Fonctionnement des services municipaux à compter du 12 mai

La Mairie est ouverte au public du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30. Afin de respecter les gestes barrière et les mesures de distanciation, un filtrage sera...

Formulaire de contact
Paiement
Vous êtes ici : L'actualité de la ville

Un partenariat d’excellence

Actu du : 08-11-18  > Toutes les Actualités
« C’est la première fois que BATIGÈRE mène une opération de construction d’immeubles collectifs sur la ville basse et nous en sommes fiers ». C’est par ces mots que Nicolas ZITOLI, Président de BATIGÈRE, a débuté son propos à l’occasion de la pose de la première pierre d’un projet immobilier de 72 logements rue Paul G. KLEIN à Longwy.

Ce projet comportera 20 T2, 36 T3 et 16 T4 pour un montant global de 9,7 millions €. Sa livraison est prévue à l’été 2020.

État, Caisse des Dépôts, Action Logement, Conseil Départemental et Ville de Longwy sont les partenaires de cette opération.

Le maire de Longwy s’est réjoui de la finalisation de ce projet : plus de 3 années ont été nécessaires à la concrétisation de ce dossier compte tenu de l’histoire de ce terrain, ancien espace de wagonnage des unités sidérurgiques. « ... C’est d’ailleurs toute la difficulté de la ville basse où, sur chaque espace disponible, les contraintes liées aux anciennes exploitations sidérurgiques rendent particulièrement complexes les opérations d’aménagement ... » soulignera le premier magistrat.

Lequel conclura : « ... notre objectif réside dans la diversification de l’offre de logements. Nous y travaillons avec le secteur privé mais cette demande s’adresse aussi aux bailleurs sociaux avec lesquels, et notamment Batigère, nous réfléchissons à un projet singulier ... ».