TRAVAUX : FERMETURE DU VIADUC DE LA CHIERS

Dans le cadre de travaux de réfection des joints de chaussée le Viaduc de la Chiers sera fermé à la circulation du 𝗺𝗲𝗿𝗰𝗿𝗲𝗱𝗶 𝟭𝗲𝗿 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟬 à 𝟮𝟭𝗵 jusqu'au 𝗷𝗲𝘂𝗱𝗶 𝟮 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟬 à 𝟱𝗵.

Les usagers en provenance de Metz seront invités à sortir à l’échangeur de Mexy. Ils pourront reprendre la RN52 à hauteur de l’échangeur du Pulventeux.

Les usagers souhaitant prendre la direction de Metz devront sortir à l’échangeur du Pulventeux et pourront rejoindre la RN 52 à hauteur de l’échangeur de Mexy.

Pause Play
Pause Play
Distribution de masques – formulaire en ligne

La Municipalité a commandé auprès du Conseil Départemental 54 des masques en tissu certifiés AFNOR. Chaque Longovicien peut disposer gratuitement d’un masque...

Réouverture des écoles et de la crèche

Chère Longovicienne, cher Longovicien, Le Président de la République a décidé d’un déconfinement progressif et le Gouvernement a fait voter, par les députés, le plan...

Fonctionnement des services municipaux à compter du 12 mai

La Mairie est ouverte au public du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30. Afin de respecter les gestes barrière et les mesures de distanciation, un filtrage sera...

Formulaire de contact
Paiement
Vous êtes ici : L'actualité de la ville

Restauration de plaques percées de la poudrière Saint-Martin

Actu du : 01-01-15  > Toutes les Actualités
A l’origine, la poudrière Saint-Martin se composait d’une salle principale, entourée d’un mur d’enceinte pour contenir le souffle de la déflagration en cas d’explosion. Pour répondre au progrès de l’artillerie, la poudrière a été remaniée à partir de 1874 à l’époque du Général Séré de Rivières, par la pose de voûtes en pierre de taille, recouvertes d’une épaisse couche de terre. Douze évents fermés par des plaques en fer assurent la ventilation de la salle principale. Cependant, les plaques en tôles perforées de 70 trous de 10 mn de diamètre se sont oxydées. Au vu de leur fragilité et de leur caractère rare, elles ont été déposées et restaurées pour être préservées. La ville de Longwy a mené cette action grâce au soutien financier du Conseil Général de Meurthe et Moselle et de l’Etat-Direction Générale des Affaires Culturelles de Lorraine.